Profession Auxiliaire de puériculture

Formation_auxiliaire de puériculture_ifits

L’Auxiliaire de Puériculture travaille en équipe sous la responsabilité d’un(e) infirmier(ère).Il/elle participe à la prise en charge de l’enfant bien portant, malade ou en situation de handicap dans différentes structures.

L’Auxiliaire de Puériculture exerce son activité dans les crèches, les haltes-jeux, les centres de Protection Maternelle et Infantile, les services de maternité, de médecine et chirurgie pédiatrique, les établissements de soins spécialisés permettant la prise en charge des enfants handicapés ou atteints de maladies chroniques.

Concours Auxiliaire de puériculture

Inscription

Calendrier

Ouverture des inscriptions 05/12/2017
Date limite d'inscription 05/03/2018
Admissibilité 05/04/2018
Admission 22, 24 et 28 mai 2018

Conditions d'inscription

En cursus complet

  • Aucune condition de diplôme n'est requise pour se présenter à l'épreuve écrite d'admissibilité

En cursus partiel

  • Être âgé(e) de 17 ans au moins à la date de l’entrée en formation,
  • Être titulaire du Bac ASSP ou SAPAT obtenu en France
  • Ou être élève en classe de terminale du Baccalauréat Professionnel ASSP ou SAPAT. Dans ce cas, l’admission en formation sera subordonnée à l’obtention du Baccalauréat.

Epreuves

En cursus complet

  1. Deux épreuves écrites d'admissibilité
  • Une épreuve obligatoire de tests psychotechniques - Durée : 1h30
  • Une épreuve de culture générale - Durée : 2 heures

Sont dispensés de l'épreuve écrite de culture générale :

  • les candidats titulaires d’un titre ou diplôme français de niveau IV au minimum (pour en savoir plus sur les niveaux des diplômes)
  • les candidats titulaires d’un titre ou diplôme français du secteur sanitaire ou social de niveau V au minimum (pour en savoir plus sur les niveaux des diplômes)
  • les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu.
  • les étudiants infirmiers ayant suivi une 1ère année d’études en France et n’ayant pas été admis en seconde année

     2.  Une épreuve orale d'admission - Durée : 20 min

 

En cursus partiel

  • Au moins une année d’exercice professionnel en rapport avec le diplôme permettant de prétendre à une dispense partielle de formation est exigée. La durée de l’ expérience professionnelle devra figurer sur les attestations de travail fournies. 
  • Une étude des dossiers
  • Avec examen des différentes pièces constitutives à l’aide d’une grille établie par l’Agence Régionale de Santé. Les candidats retenus sont convoqués à un entretien. Les candidats dont le dossier n’est pas retenu en sont informés par courrier. 
  • Un entretien individuel

 

Formation Auxiliaire de puériculture

En cursus complet

Durée de la formation

  • 10 mois en alternant cours et périodes de stage

Organisation

  • 8 modules de formation

- Module 1 : Accompagnement d’un enfant dans les activités d’éveil et de la vie quotidienne - 4 semaines

- Module 2 : État clinique d’une personne à tout âge de la vie - 2 semaines

- Module 3 : Soins à l’enfant - 5 semaines

- Module 4 : Ergonomie - 1 semaine

- Module 5 : Relation-communication - 2 semaines

- Module 6 : Hygiène des locaux - 1 semaine

- Module 7 : Transmission des informations - 1 semaine

- Module 8 : Organisation du travail - 1 semaine 

  • 6 stages

En cursus partiel

Coûts de la formation Auxiliaire de puériculture

Pour 2017/2018

Cursus complet

  • Financement individuel : 4379 €uros TTC + droits d'inscription : 100 €uros
  • Aides au financement : 7975 €uros TTC

Si l’aide ou les aides perçues ne couvrent pas la totalité de ce montant vous devrez verser le complément quelque soit l’organisme financeur.

Cursus partiel

  1. Financement individuel
  • les titulaires d’un bac pro ASSP : 3663 € TTC 
  • les titulaires d’un bac pro SAPAT : 3986 € TTC

     2. Aides au financement

  • les titulaires d’un bac pro ASSP : 6668 € TTC 
  • les titulaires d’un bac pro SAPAT : 7256 € TTC

En plus des droits d’inscription (65 euros) qui restent acquis à l’Ifits en cas de désistement ou d’abandon et des frais de tenues de stage.