Profession Infirmier

infirmier

L’infirmier(e) assume la responsabilité de l’ensemble des soins dans le respect des règles et des actes professionnels inscrits dans le code de la santé publique. L’infirmier(e) évalue l’état de santé d’une personne ou d’un groupe et analyse les situations de soins. Sur prescription médicale ou en application de son rôle propre, l’infirmier(e) dispense des soins dans les domaines curatifs, préventifs, de l’éducation à la santé, de la formation ou de l’encadrement.

Concours Infirmier

Inscription au concours

- bacheliers (ou équivalences)
- titulaires du Diplôme d’Etat d’Aide Médico-Psychologique (DEAMP)
- titulaires du Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant (DEAS) ou d’Auxiliaire de Puériculture (DEAP)
- personnes ayant réussi au Jury Régional de Présélection

 

Calendrier du concours 2018

 
  Candidats bacheliers ou équivalent Candidats PACES Candidats
aides-soignants et auxiliaire de puériculture
Ouverture des inscriptions 27 novembre 2017 27 novembre 2017 27 novembre 2017
Date limite d'inscription 5 mars 2018 5 mars 2018 5 mars 2018
Epreuve d'admissibilité 4 avril 2018    
Epreuve d'admission 7 et 8 juin 2018 7 et 8 juin 2018 4 avril 2018

Places mises au concours

Pour 2018 :

  • Bacheliers et équivalences : 132 places
  • PACES : 20 places
  • Aides-soignants ou auxiliaires de puériculture : 26 places
  • Infirmiers diplômés hors Union Européenne : 4 places

Consulter l'avis de concours 2018

Conditions d’inscription

  • Avoir 17 ans révolus le 31 décembre de l'année des épreuves de sélection
  • Être titulaire du baccalauréat français ou autre titre ouvrant droit à l’inscription au concours
    Pour les élèves de terminale : attestation de réussite au baccalauréat français
  • Être titulaire d’un Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU) ou d’une attestation de réussite à l’examen spécial d’accès au baccalauréat français (ESEU)
  • Être titulaire d’un Diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique (DEAMP) et justifier de 3 ans d’exercice professionnel
  • Être titulaire d’un Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture (DEAP) ou d’un Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant (DEAS) et justifier de 3 ans d’exercice professionnel
  • Être titulaire d’un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV (pour en savoir plus sur les niveaux des diplômes)
  • Être titulaire d’un diplôme d’infirmier obtenu hors Union Européenne (épreuve d’admission spécifique)
  • Justifier d’une expérience professionnelle de 3 ans dans le secteur hospitalier ou médico-social ou de 5 ans dans un autre secteur d’activité et satisfaire à un jury régional de présélection organisée par la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales
  • Fournir une attestation de validation des unités d’enseignement de la Première Année Commune aux Etudes de Santé (PACES) datant de moins d'un an au moment de l'inscription
    OU une attestation d’inscription en PACES l’année du concours (sous réserve de fournir une attestation de validation des unités d’enseignement de la PACES)

Epreuves

Candidats bacheliers ou équivalent

2 épreuves d’admissibilité :

  1. Une épreuve écrite de culture générale : étude d’un texte relatif à l’actualité sanitaire et sociale (3 questions posées sur le texte). Evaluation des capacités de compréhension, d’analyse, de synthèse, d’argumentation et d’écriture des candidats.
    Durée : 2 heures
  2. Des tests d’aptitude :  évaluation des capacités de raisonnement logique et analogique, d’abstraction, de concentration, de résolution de problème et des aptitudes numériques.
    Durée : 2 heures

Pour être admissible, il faut obtenir un minimum de 20/40 à l’ensemble des épreuves sans note inférieure à 8/20.

1 épreuve d’admission : entretien oral avec un jury composé de trois membres.
Evaluation de l’aptitude du candidat à suivre la formation, ses motivations et son projet professionnel.
Pour être admis, il faut avoir au minimum 10/20 à cette épreuve.

Candidats ayant validé les unités d'enseignement de la PACES

1 épreuve d’admission : entretien oral avec un jury composé de trois membres
Evaluation de l’aptitude du candidat à suivre la formation, ses motivations et son projet professionnel.
Pour être admis, il faut avoir au minimum 10/20 à cette épreuve.

Candidats Aide-soignant ou Auxiliaire de puériculture

1 épreuve d’admission : analyse écrite de trois situations professionnelles. Chaque situation fait l’objet d’une question. Evaluation des capacités d’écriture, d’analyse, de synthèse et les connaissances numériques. Le support est une. Durée : 2 heures
Pour être admis, il faut obtenir un minimum de 15/30.

Titulaires d'un diplôme infirmier hors Union Européenne

1 épreuve d’admissibilité : étude d’un cas clinique comportant 5 questions,
Evaluation de la maîtrise de la langue française et des connaissances dans le domaine sanitaire et social. Durée : 2 heures
Pour être admissible, il faut obtenir une note au moins égale à 10 sur 20.

2 épreuves d’admission :

  1. Un entretien permettant d’apprécier le parcours professionnel et les motivations du candidat à partir de son dossier d’inscription.
    Durée : 30 minutes
  2. Une épreuve de mise en situation pratique (2 actes de soins)
    Durée : 1 heure

Pour être admis, il faut obtenir un total de points au moins égal à 30 sur 60 aux 3 épreuves de sélection.

    Formation Infirmier

    La formation conduit à l’obtention du Diplôme d’Etat d’Infirmier et à la validation d’un grade licence.

    Durée de la formation

    • 3 ans (6 semestres)
    • Chaque année de septembre à juin.
    • Congés : 8 semaines en été, 2 semaines à Noël, 2 semaines au printemps.

    Nombre d’étudiants par promotion

    201 étudiants

    Organisation

    • 59 unités d’enseignements (UE) réparties en 6 champs :

    - UE 1 Sciences humaines sociales et droit
    - UE 2 Sciences biologiques et médicales
    - UE 3 Sciences et techniques infirmières, fondements et méthodes
    - UE 4 Sciences et techniques infirmières, interventions
    - UE 5 Intégration des savoirs et posture professionnelle infirmière
    - UE 6 Méthodes de travail

    • 2100 heures de cours : répartition en cours magistraux, travaux dirigés, travaux personnels guidés et travaux pratiques.
       
    • 2100 heures en stage

    - 1ère année : 5 semaines au semestre 1, 10 semaines au semestre 2
    - 2ère année : 10 semaines au semestre 3, 10 semaines au semestre 4
    - 3ère année : 10 semaines au semestre 5, 15 semaines au semestre 6

    • 4 types de stages obligatoires sur les 3 ans

    - Soins de courte durée
    - Soins de longue durée, soins de suite et de réadaptation
    - Soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie
    - Soins en santé mentale et en psychiatrie

    • Un suivi pédagogique individualisé est assuré durant tout le cursus de formation permettant l’accompagnement pédagogique et le développement personnel de chaque étudiant.

    Evaluations et ECTS

    Obtention de 180 ECTS (crédits européens) correspondant à la validation des 10 compétences du référentiel métier soit :

    • 120 ECTS pour les unités d’enseignement à l’institut
    • 60 ECTS pour la formation clinique en stage

    Les évaluations

    • Contrôle continu
    • Partiels organisés à l’IFSI à la fin de chaque semestre
    • Certaines compétences doivent être acquises pour permettre le passage dans l’année supérieure avec l’obtention d’un minimum de 48 ECTS sur 60.

     

    Coûts de la formation Infirmier

    Pour 2018/2019 :

    • La formation peut être prise en charge par le Conseil Régional (voir conditions)
      Les droits d’inscription, frais pédagogiques (fascicules…), tenues de stage et éventuellement une cotisation à la sécurité sociale étudiante sont à la charge de l’étudiant.
    • Pour un étudiant non éligible aux critères du Conseil Régional et ne bénéficiant pas d’une prise en charge de son employeur ou de tout autre organisme financeur (voir conditions) : 3 050 €
      Les droits d’inscription, frais pédagogiques (fascicules…) et tenues de stage sont à la charge de l’étudiant

    Frais de formation

    Pour 2017/2018, les frais de formation sont de :

    • 264 € pour les étudiants de 1ère année (184 € de droits de scolarité + 79 € de frais pédagogiques et fascicules)
    • 248 € pour les étudiants de 2e et 3e année (184 € de droits de scolarité + 64 € de frais pédagogiques et fascicules)

    Indemnités de stage

    Durant la formation, les étudiants bénéficient d’indemnités de stage et de transport (arrêté du 28.09.2001) :

    • 1ère année : 28 € par semaine de stage
    • 2ème année : 38 € par semaine de stage
    • 3ème année : 50 € par semaine de stage

    Le montant des indemnités de transport est de 8 € par semaine de stage.

    A noter : ces 2 indemnités ne sont pas versées aux étudiants bénéficiant d’une promotion professionnelle.

    Aide financière

    • Bourse d’études : elle peut être accordée par le Conseil Régional aux étudiants dont les ressources ne dépassent pas un plafond fixé annuellement. Elle n’entraîne pas d’engagement de servir. La bourse n’est cumulable avec aucune autre rémunération
    • Rémunérations par Pôle Emploi (voir conditions)
    • Rémunérations par l’Agence de Service et de Paiement (ASP) : s'adresser au secrétariat infirmier
    • Promotion professionnelle : les agents des établissements hospitaliers publics peuvent conserver leur traitement durant leur scolarité. Pour tous renseignements, s'adresser au Directeur de l'établissement employeur ou au service formation
    • Congé Individuel de Formation : s'adresser au service des ressources humaines de l'employeur, qu’il relève du secteur public ou du secteur privé.